Consultant SEO Vocal : quelles techniques pour le référencement vocal ?

Le SEO Vocal : C’est quoi au juste ?

recherche-vocale-seo

Le Vocal SEO, c’est simplement l’adaptation des contenus web au vocal search. Ce n’est

pas une révolution mais certaines adaptations s’imposent vraiment.

L’enjeu de cet article est de vous aider à y voir plus clair, notamment grâce aux conseils de notre consultant SEO.

 

Synthèse des conseils du Consultant en Vocal SEO

Pour bien référencer son site web sur les requêtes vocales, il est recommandé de:

  • Bien comprendre les enjeux du référencement vocal et les interfaces concernées : assistants vocaux, smartphones, et demain les ordinateurs et objets connectés
  • En amont, identifier les questions que peuvent se poser les lecteurs de votre site web
  • En conséquence, la balise titre, le titre, et idéalement les sous-titres débuteront par « Comment, Combien, Pourquoi, Où… »
  • Rédiger une synthèse sous forme de bullet points en début de page (le bloc que vous êtes en train de lire!)
  • Puis détailler la réponse à la question dans le reste du contenu
  • Pensez à la longue traine de mots clés, encore plus importante pour le SEO vocal
  • Optimisez votre site pour la navigation sur les mobiles, très utilisés avec la voix
  • Identifiez et suivez quelques KPI’s spécifiques au SEO Vocal

Pourquoi la recherche vocale prend elle de l’ampleur ?

Vous observez probablement dans la rue, entre amis ou au travail de plus en plus de personnes qui dictent des choses à leur smartphone.

Et l’usage progresse très vite : Selon Comscore, 50% des requêtes faites à Google seront vocales dès 2020 (Étude ComScore – 2016)

Parmi les facteurs annonciateurs de la vague vocale qui va déferler sur nos vies :

  • Facteur techno : La détection de la voix par les mobiles et autres assistants connectés a énormément progressé ces dernières années. Il est désormais très pratique de dicter ses emails ou bien de faire une requête vocale à un moteur de recherche.
  • Facteur socio/usages : Je vous évite le blabla sur les générations Y et Z, ultra-connectés en quête d’instantanéité, leur besoin d’avoir « tout, et tout-de-suite », mais il y a aussi de ça. C’est d’ailleurs la 1ere raison d’usage de la recherche vocale en ligne – 43% des répondants de l’Etude GlobalWebIndex 2015. Autres raisons d’usage : le fait de pouvoir faire autre chose en même temps (42%), le fun (38%), la facilité liée à l’ergnomie (38%) et à la saisie (21%) et enfin la pertinence (28%)Recherche Vocale_Etude raisons
  • Facteur AI : Ajoutez l’arrivée en force des Assistants vocaux comme Google Assitant, Alexa, Siri, Bixby (de Samsung) et Djingo (d’Orange) qui développent se nouvelles fonctionnalités (skills) et communiquent massivement sur les cas d’usage de leurs enceintes connectées.
  • Facteur IoT : Anticipez l’arrivée sur le marché des prochaines génération d’objets connectés (montres, frigos, voitures, réveils…) qui intègreront la synthèse vocale à leurs fonctionnalités.

En conséquence, l’usage devrait de développer rapidement. Aujourd’hui, les interactions concernent essentiellement la recherche d’information. Anticipons le fait que demain, elle se tourneront massivement vers l’achat de produits et services par la voir. Le Vocal Commerce va devenir un canal business à part entière !

 

Comment Google s’adapte-t-il ? Qu’est ce que la position zero ?

Google anticipe l’évolution du vocal depuis des années. Il a bien compris qu’en réponse à une question posée vocalement, sa traditionnelle liste de 10 résultats de recherche n’est pas adaptée.

D’où son concept de « Position Zero« . Il s’agit d’une « answer box » qui donne le meilleur résultat organique. En cas de requête par la voix, c’est la seule réponse qui sera donnée par les assistants vocaux. D’où l’importance vitale pour les marques et les sites web de bien travailler leur référencement vocal.

Avantage corollaire pour Google : l’internaute n’a souvent plus besoin d’aller voir le site en question, car les résultats s’affichent beaucoup mieux sur Google … #rétention

Position zero google

Vous noterez également dans la copie d’écran un module « autres questions posées ». Cela montre que Google a bien compris qu’il s’agit d’une question, et propose des questions alternatives.

Les requêtes à la voix sont en effet très souvent des questions formulées en langage naturel. C’est ce que nous allons aborder à présent

 

Quelles sont les spécificités des requêtes vocales ?

La saisie vocale est différente de la saisie manuelle. La voix étant 7 fois plus rapide que l’écrit, les requêtes vocales sont bien plus longues et détaillées. Comme le langage naturel en fait.

Avec la voix, l’internaute a tendance a formuler naturellement beaucoup plus de questions, commençant par « Comment, Où, Pourquoi, Combien… ». Il dira aussi bien plus de mots clés complémentaires (noms, adjectifs, verbes…) afin de préciser sur son intention de recherche et de gagner en efficiacité.

Aux responsables SEO & Web-Marketing d’adapter leurs contenus au Vocal SEO à cette nouvelle donne.

Comment adapter son site web au vocal SEO  ?

recherches-vocales-enjeux

Notre consultant indépendant, expert en Référencement Vocal, conseille de procéder ainsi :

  1. Commencer par identifier les questions que les internautes pourraient poser à Google, dont les réponses pourraient mener logiquement à vos produits. Essayer de formuler précisément ces questions (et leurs alternatives)
  2. Regroupez ces questions en thématiques, et identifiez les pages de destination les plus pertinentes.
  3. Certaines pages de destination existent déjà sur vote site web. D’autres seront à créer spécifiquement. Nous verrons comment dans le chapitre ci-dessous
  4. N’oubliez pas de raisonner en cocon sémantique. Les nouvelles pages que vous allez créer son autant d’occasion de renforcer le référencement naturel de vos cocons sémantiques.

Comment rédiger une page web optimisée pour la recherche vocale  ?

Précisions concrètes de l’expert SEO pour rédiger ou adapter une page web :

  • Le texte que vous allez rédiger / adapter doit répondre à la question de manière précise et complète.
  • En conséquence, la balise titre – et le titre de l’article – débuteront par : « Comment, Combien, Pourquoi, Où… »
  • Rédiger une synthèse sous forme de « bullet points » en haut de page. Cela permet de maximiser vos chances d’obtenir la fameuse position zero. En effet Google favorise les réponses courtes et les « bullet points », car très adaptés au format de la position zero et aux réponses formulées par un assistant vocal.
  • Prévoyez également des tableaux de synthèse, format dont Google est friand pour la position zero.
  • Puis détailler la réponse à la question dans le reste du contenu –  idéalement sous forme de questions / réponses (comme nous le faisons avec cet article)?
  • Utiliser idéalement des questions pour les sous-titres (balises H2, H3…). Par exemple des questions subsidiaires ou complémentaires à question principale.
  • Pensez à la longue traine de mots clés. Les requêtes vocales étant bien plus longues, votre contenu peut obtenir de bonnes positions grâce à une combinaison de mots clés : noms, verbes, adjectifs, attributs et adverbes…

NB : pour aller plus loin, lisez notre guide sur la rédaction d’articles optimisés SEO (pas uniquement vocal).

 

Et les sites et applis mobiles ?

Les enceintes vocales se démocratisent, mais leur usage reste limité par la taille du parc existant (et par leur coté statique : l’enceinte connectée reste le plus souvent à la maison ou au bureau).

Google-Voice-SearchC’est plutôt dans les téléphones mobiles (et demain certains objets connectés) que réside l’essentiel du potentiel. En effet, 2/3 des français possèdent un smartphone, qu’ils consultent des centaines de fois par jour. La qualité de leurs capteurs de voix permet déjà une interaction vocale efficace. Et c’est sur un mobile l’utilisateur gagne le plus de temps à passer par la voix pour rechercher une info ou un produit.

En conséquence, notre consultant SEO recommande d’optimiser l’UX sur les téléphones mobiles et tablettes en préalable à toute démarche d’optimisation en référencement vocal.

Voici ses conseils :

1. Améliorez la vitesse de chargement du site sur les différents OS / devices mobiles

2. Testez la compatibilité de votre site avez les smartphones et tablettes, par exemple sur l’outil de Google dédié au test d’optimisation mobile.

3. Identifiez et éradiquez les principaux « irritants UX » spécifiques à la navigation sur un petit écran. Pour cela, testez vous même votre site web sur plusieurs appareils mobiles. Faites aussi tester par des proches, et, si votre enjeu business est important, recourrez aux Etudes UX et faites tester vos parcours de navigation par de vrais utilisateurs en condition réelle via un prestataire spécialisé.

 

Quels KPIs suivre pour le référencement vocal ?

Vous l’avez deviné avec ce qui précède : le principal indicateur de performance est le % de mots-clés en position zero – ou en 1ere position des résultats Google s’il n’y a pas de position zero.

A combiner bien entendu avec les indicateurs SEO habituels, et notamment le taux de conversion des visiteurs SEO de votre site web, pour vous assurer de la pertinence business du trafic acquis.

 

Quels sont les livrables d’une prestation vocal search ?

Un audit vocal search permet de faire un diagnostic du référencement vocal de votre site. De cet audit son tirés des recommandations d’optimisation (mots clés, arborescence, rédaction, technique…), ainsi qu’un guide de rédaction pour intégrer les contraintes et opportunités du seo vocal aux contenus existants et futurs.

La 2e étape est simplement d’adapter les contenus existants, et d’en rédiger de nouveaux, afin de mieux cibler les recherches vocales des internautes.

 

Faut il un consultant 100% spécialisé Vocal SEO ?

Notre expert indépendant indique en substance que le vocal search est simplement une nouvelle dimension du Référencement Naturel. Les référenceurs sont en train de se former sur les impacts de la voix sur les algorithmes des moteurs de recherche, et les bonnes pratiques qui en découlent. En conséquence :

  • Si vos enjeux SEO sont importants, et que vous avez déjà une équipe dédiée, alors oui, un expert vocal SEO viendra utilement compléter l’équipe.
  • Pour les PME et ETI en revanche, vous pouvez demander un audit ponctuel à un consultant spécialisé (en agence ou freelance), puis passer le relais à votre prestataire habituel pour la rédaction et l’application des guidelines de l’expert.

 

A propos de Conversion Boosters

Conversion Boosters est le 1er Réseau de Consultants indépendants spécialisé sur l’optimisation des sites web et applis mobile. Nous fédérons les meilleurs consultants freelance en SEO, Rédaction, UX, AB Testing, Data Analytics, etc. Notre missions : aider les PME, ETI et grands groupes à collaborer avec des consultants freelances. Notre promesse : Identifier les meilleurs experts pour nos clients, et apporter un niveau d’accompagnement et de garanties identique à une grande agence web. Nos consultants indépendants sont basés dans toute la France : Paris, Strasbourg, Lille, Reims, Montpellier, Lyon, Caen… Alors n’hésitez pas à nous parler de vos projets et problématiques.

consultant référencement naturel

Un devis pour une prestation SEO Vocal ?

Voir les derniers articles du blog du CRO :